• Réconciliation


    RéconciliationORIGINE, 
    HISTOIRE, ET SENS DU SACREMENT DE RÉCONCILIATION   

     L'institution du sacrement du pardon a été faite par Jésus qui a donné à l'Eglise le pouvoir de pardonner les péchés

    Certains contestent que l'Eglise ait le pouvoir de pardonner les péchés. En fait l'Evangile enseigne qu'elle a ce pouvoir. Pendant sa vie terrestre, Jésus a annoncé qu'il donnera à son Église, à Pierre et aux apôtres, le "pouvoir de lier et de délier" (Mt 16,19) c’est-à-dire d'admettre ou d'exclure, de condamner ou d'absoudre. C'est après sa résurrection, lors qu'il est apparu à ses disciples, qu'il leur a donné l'Esprit Saint et qu’il leur a dit : "Recevez le Saint Esprit. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus." (Jean 20, 22-23) Jésus leur a donné la mission de pardonner et c'est par le pouvoir de l'Esprit Saint qu'ils peuvent remettre les péchés. Jésus a donc donné à l'Eglise le pouvoir de pardonner les péchés.

    Le premier sacrement de la rémission des péchés est le baptême qui remet le péché originel et les péchés personnels des adultes. "Que chacun se fasse baptiser pour la rémission de ses péchés" (Acte 2,37-38) Mais pour ceux qui après le baptême retombent dans le péché, Dieu renouvelle son pardon. L'institution du sacrement du pardon a donc été faite par Jésus. C'est lui qui est à l'origine du sacrement.

     Histoire du sacrement de pénitence?

    L'Histoire du sacrement de pénitence est assez complexe.  Ce sacrement a eu au cours de l'histoire des formes très différentes de la manière actuelle. Dans l'antiquité chrétienne, le sacrement a été donné sous la forme de la pénitence publique. Celle-ci s'appliquait aux grands pécheurs coupables de meurtres, d'apostasie et d'adultère. Elle comportait une longue pénitence qui exprimait la conversion et s'achevait par la réintégration dans la communauté liturgique pour la fête de Pâques. Elle était comme le renouvellement du baptême et n'était donné qu'une fois.

    Comme beaucoup repoussaient cette pénitence au moment de la mort, apparaît au VIIème siècle une nouvelle forme de pénitence d'origine monastique : la pénitence privée, secrète et renouvelable. Elle était "tarifée" selon la gravité des péchés. L'absolution n'était donnée qu'après l'accomplissement de la pénitence souvent assez longue. A partir du XIIème, l'absolution est donnée au moment de la confession et la pénitence à accomplir devient beaucoup moins importante. A partir du XVI-XVIIème, la confession fréquente, confession de dévotion  est proposée comme moyen de progression spirituelle. On met l'accent sur la contrition des péchés. 

     A la suite du concile Vatican II, un nouveau rituel du sacrement de pénitence a pour but de mettre en valeur l'aspect ecclésial du sacrement de pénitence et de donner sa place à la lecture de la Parole de Dieu. Il a instauré les célébrations pénitentielles.

     PARDON DES PÉCHÉS PAR L'EGLISE, ABSOLUTION DES PÉCHES PAR LES PRETRES

     Quels sont les effets du sacrement de réconciliation ?

    Le sacrement de réconciliation pardonne les péchés graves qui ne sont pas pardonnés par le simple repentir. - Concernant les effets du sacrement, on pense surtout au fait que l'absolution pardonne les péchés, mais elle  fait plus que d'effacer, de pardonner les péchés. Elle opère une transformation, elle nous donne une grâce, une force qui nous libère de l'esclavage du péché.  Saint Paul montre en effet que nous qui étions pécheurs et esclaves du péché, nous sommes non seulement pardonnés de nos péchés, mais affranchi du péché par le Christ (Rom 6,17-20)

     Absolution des péchés par les prêtres Formule de l'absolution

    Pour l'absolution des péchés, le prêtre en étendant la main vers le pénitent trace sur lui un signe de croix. Il dit la formule de l'absolution des péchés  "Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde.  Par la mort et la résurrection de son fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l'Église, qu'il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés."

    Au début de la messe, le prêtre prononce une formule d’absolution des péchés, qui n’est pas sacramentelle : « Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle ! »

     Est ce que l'Église, un prêtre peut refuser de donner le pardon, l'absolution des péchés à celui qui se confesse ?

    On peut être étonné par l'idée que l'Église peut refuser de donner le pardon. Cependant Jésus a donné à l'Église la mission de remettre ou de retenir les péchés c’est-à-dire le pouvoir de pardonner ou non. Dans une démarche d'amour éclairée par l'Esprit Saint, elle doit juger ce qui est meilleur pour le pécheur. Elle peut différer le pardon pour le conduire à aller plus loin.

     Refus de donner l'absolution des péchés

    Exceptionnellement, un prêtre peut donc refuser de donner l'absolution des péchés ou différer l'absolution des péchés. Ce n'est pas à cause de la gravité du péché car tout péché peut être pardonné. Mais ce peut être en raison d'une contrition insuffisante, si le pécheur n'accepte pas d'éviter l'occasion qui le conduit au péché, si le pécheur reste dans un état de péché (comme les divorcés remariés) ou en raison du refus de réparer un tort très grave. Dans ces cas là, le prêtre ne peut pas donner l'absolution des péchés.

     --------------------------

    le pape François, audience du mercredi Novembre 2013 :

    "Notre foi en la rémission des péchés est liée au Baptême," a insisté le Pape, " car le Sacrement de la Pénitence ou Confession est comme un 'second baptême'. Le Baptême est aussi une immersion spirituelle dans la mort du Christ, ' vraie lumière ', avec qui nous ressuscitons comme des créatures nouvelles. " " Il s’agit d’un bain de régénération et d’illumination." "Le Baptême remet le péché originel et tous les péchés", a encore ajouté le Pape, " ainsi que les peines liées au péché." " Toutefois, nous devons toujours lutter contre les impulsions du mal et l’action de Satan. Notre Mère Église nous enseigne à confesser nos péchés avec humilité, car c’est seulement dans le pardon, reçu et donné, que notre cœur trouve la paix et la joie."


    Un examen de conscience pour adultes

    (la parole de Dieu qui purifie notre cœur)

    Amour de Dieu

    • Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes forces.
    • Pourquoi m’appelez-vous seigneur, et ne faites-vous pas ce que je dis !
    • Celui qui mange ma chair et boit mon sang aura la vie éternelle.
    • Laissez-vous réconciliez par dieu, pour devenir des créatures nouvelles.

     Prière

    • Me savoir aimé de Dieu, l’aimer à mon tour, et le lui dire...

    Evangile et ma vie quotidienne

    • Est-ce que l’évangile m’inspire mes attitudes, mes projets, mes actions.

     Messe et communion

    • Y participe-je régulièrement ?
    •  Me savoir réconcilié pour réconcilier à mon tour.

    Amour du prochain

    • Aimez-vous les uns et les autres comme je vous ai aimés.
    • Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés...
    • Pardonnez-vous comme nous pardonnons.
    • Si vous n’aimez que ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ?
    • Partage ton pain avec celui qui a faim.
    • Aimer à la façon du Christ Jésus
    • Juger, condamner... ou comprendre, aider ?
    • En face de mes ennemis, de ceux qui m’ont fait du tort : le pardon ?
    • Partage ?

    Amour de moi-même

    • Regarder les oiseaux du ciel, les lis des champs... vous valez plus qu’eux.
    • Je ne vous appelle plus serviteur mais amis.
    • Ne savez-vous pas que votre corps est le temple de l’Esprit Saint ?
    • M’accepter... savoir que je vaux cher pour celui qui est amour.
    • Le but de ma vie : certitude et espérance ?
    • Respect et maîtrise de soi, pureté.

    Chrétiens dans le monde

    • Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent.
    • L’homme ne vit pas seulement de pain.
    • Que celui qui est le premier se fasse le serviteur.
    • Heureux les affamés et assoiffés de justice.
    • Heureux les artisans de paix.
    • Vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre.
    • Vous êtes le sel de la terre, la lumière du monde.
    • Revoir dans la lumière de Jésus-Christ : ma vie de famille, ma vie de travail, mes loisirs, ma vie de citoyen, mes solidarités humaines, mes responsabilités, ma part active dans l’Eglise.

     

    Cliquer ici pour télécharger la plaquette de cet examen de conscience (format PDF)

    Cliquer pour voir un autre exemen de conscience (avec la Vierge Marie)              (Sacrement de la Réconciliation (Confession)télécharger format PDF)

    Acte de contrition    (Sacrement de la Réconciliation (Confession)télécharger format PDF)

     


     

    voir aussi 

    Le sacrement du Baptême
    Le sacrement de la Confirmation
    Le sacrement du Mariage
    Le sacrement de la Réconciliation
    L'Onction des Malades
    Le sacrement de l'Ordre