• Fleurissement des église


    Fleurissement des égliseLes fleurs sont là pour dire la bonté de Dieu, et, rendant grâce au créateur par leur beauté naturelle, elles permettent à l’assemblée d’entrer dans la prière.

    Les fleurs offertes en bouquet d’action de grâce ne doivent pas avoir plus d’importance qu’il ne faut. Elles ont une juste place et juste la place qui leur revient.

    Si célébrer est un art, les fleurs peuvent également, si elles sont mises au service de la liturgie, entrer dans la célébration et participer à sa beauté.

    Elles sont synonymes de joie et de louange.

    En composition sobre ou glorieuse, la contemplation de la plus simple fleur appelle au recueillement et la prière. Le cœur de la fleur rejoint le cœur de l’homme, et le Ciel et terre sont en communion.

     

    Contacts : Suzanne LEBOURG et Nicole MERY (Domérat) 
    Odile BARDOT et Marie Thérèse BESSIN (Huriel)
    Isabelle FERNANDES et Jean-Claude TOURRET (Quinssaines)


     

    Voir aussi 

    Fleurir en liturgie (diocèse de Strasbourg)
    Fleurir le temps de Pâques (portail de la Liturgie Catholique)